Department of Music

Back Page

Théorie des vecteurs harmoniques
Paris, March 2002


Le Séminaire "Langages Musicaux"
(Musicologie, Université Paris-Sorbonne)
se réunira le samedi 9 mars 2002 en Sorbonne,
de 9h30 à 13h en salle G 366
de 14h30 à 17h30 en salle E 655
pour une journée de travail consacrée à la théorie des vecteurs
harmoniques


9h30	Nicolas Meeùs : présentation de la théorie, avec la participation de
Marc Rigaudière : Typologie des théories des progressions harmoniques dans les
écrits germaniques du 19e siècle
10h15	Claire Meyer : Les Sacri concentus de Léonard de Hodemont
11h15	Philippe Cathé : Une Sicilienne de Charles Koechlin et quelques valses de
Claude Terrasse : les vecteurs harmoniques et la modalité non scalaire.
12h	Déjeuner
14h	Bertrand Desbordes : La tonalité du récitatif
15h	Table ronde
     a) Vecteurs harmoniques dans la pédagogie de l'écriture
     b) Développements de la théorie

La théorie des vecteurs harmoniques, que j'avais présentée dans le mémoire que
j'ai soutenu pour l'Habilitation à diriger des recherches, est une théorie
descriptive des progressions harmoniques. Inspirée du classement des progressions
de Schoenberg (et d'Yizhak Sadaï), elle vise notamment à évaluer statistiquement
le degré de tonalité d'une oeuvre ou d'un passage : c'est pourquoi elle paraît
convenir particulièrement à l'analyse d'oeuvres de tonalité naissante (17e siècle)
ou anormale (le récitatif, l'harmonie modale).

    Comme la théorie de Schoenberg, la théorie des vecteurs harmoniques se
caractérise par une prise en compte de la *direction* des progressions. Elle se
distingue en cela de théories par ailleurs plus développées et mieux formalisées,
comme celle du *Tonal Pitch Space* de Fred Lerdahl, ou les théories
transformationnelles qui, dans la mesure où elles reprennent à leur compte le
dualisme allemand du 19e siècle, ne peuvent tenir compte de la direction
harmonique.

    Pour une première idée de la théorie, voir :
www.societymusictheory.org/mto/issues/mto.00.6.1/mto.00.6.1.meeus_frames.html

Nicolas Meeùs
Université de Paris-Sorbonne
nicolas.meeus@paris4.sorbonne.fr
www.crlm.paris4.sorbonne.fr