Department of Music

Back Page

Armées, guerre et société dans la France du XVIIème siècle
Nantes, March 2004


Centre International de Rencontres sur le XVIIème siècle (CIR 17)

Appel à communications pour un colloque interdisciplinaire international


Jean Garapon, responsable de l'Equipe « Mémoires d'Ancien Régime », au Centre de
	recherche « Textes, Langage, Imaginaire », du Département de Lettres
	modernes,
Jean-Pierre Bois, directeur du Centre de recherche en Histoire Internationale et
	Atlantique (CRHIA), et de son axe « Défense, Guerre et Sociétés en Europe
	et Méditerranée de l'Antiquité à nos jours », du Département d'Histoire
	
organisent à Nantes, les 18, 19, et 20 mars 2004, 
dans le cadre des congrès
du Centre International de Rencontres sur le XVIIème siècle (CIR 17)
un colloque interdisciplinaire sur le thème :
Armées, guerre et société dans la France du XVIIème siècle
Ce colloque réunira des littéraires, des historiens, des historiens de l'art et des musicologues. Il se propose d'explorer les liens multiples et contrastés que l'Etat moderne, au XVII° siècle, ainsi que la société française entière, entretiennent avec les armées et avec la guerre. L'armée est l'outil essentiel de l'affirmation et de la grandeur de la monarchie Bourbon (comme de la monarchie Habsbourg). Par ailleurs, la guerre, qui marque si profondément l'éducation et toute la mentalité collective, apparaît comme l'un des trois fléaux de l'histoire médiévale et moderne. Elle s'accompagne tout au long du siècle d'un sillage de malheurs divers, et la réputation du soldat, à la différence de celle de l'officier, demeure détestable. Beaucoup d'écrivains ou d'artistes de l'époque classique vont diffuser dans leurs oeuvres une image de la guerre et des armées extrêmement variée, tantôt proche des vues de la monarchie, admises par beaucoup de Français, tantôt très éloignée d'elle (on pense au thème des « malheurs de la guerre »). C'est la variété de ces niveaux de perception et d'expression qui fera l'objet du colloque : de la relation de l'historiographie royale, du tableau de commande, du Te Deum, à la réflexion des moralistes et au pamphlet libertin, en passant par le théâtre, la poésie, et les multiples témoignages des épistoliers et des mémorialistes, l'image donnée des armées et de la guerre, parfois conventionnelle, parfois inattendue ou polémique, souvent nuancée et sensible, n'est jamais neutre. Tout le siècle, depuis le temps terrible de la guerre de Trente Ans , illustré par les gravures de Callot, jusqu'à l'avènement d'une guerre réglée, conduite par le roi en majesté, offre ici matière à analyse. Les communications porteront aussi bien sur les grandes oeuvres classiques (poètes, moralistes, peintres) que sur les textes de témoins et d'observateurs moins connus, ou encore les mémoires et traités théoriques laissés par les hommes de guerre. Nous nous proposons de grouper les recherches autour de plusieurs thèmes : 1. La guerre et la gloire du roi (la vision officielle de la guerre, la guerre en poésie) 2. Les images de la guerre dans la littérature de fiction, et dans la littérature de témoignage ; l'imprégnation de la métaphore guerrière dans la langue littéraire 3. Les armées et la guerre, objet de réflexion morale et politique 4. Les armées et la guerre dans les arts Date limite de proposition de sujet de communication : 30 mai 2003 (Il est souhaitable que ces propositions soient accompagnées de quelques lignes de résumé) Les propositions de communication en Littérature sont à adresser à Jean Garapon ou à Christine Noille-Clauzade, Département de Lettres modernes, rue de la Censive du Tertre, BP 81227, 44312 Nantes Cedex 3, France (jean.garapon@wanadoo.fr et noille-clauzade@wanadoo.fr). En Histoire ou Histoire de l'Art, elles sont à adresser à Jean-Pierre Bois ou Sandrine Picaud, Département d'Histoire, rue de la Censive du Tertre, BP 81227, 44312 Nantes Cedex 3, France (jean-pierre.bois@humana.univ-nantes.fr). Comité scientifique du colloque : Jean Garapon et Christine Noille-Clauzade, Centre de Recherche « Textes, Langages, Imaginaire », Département de Lettres modernes, Université de Nantes, ainsi que les responsables du CIR 17, Jean-Pierre Bois, et Sandrine Picaud, du centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique, Université de Nantes Responsables scientifiques : Jean Garapon et Jean-Pierre Bois Secrétariat : Marie-Rolande Sadoune, Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique. Chemin de la Censive du Tertre, BP 81227, 44312 Nantes Cedex 3 Tél 02 40 14 11 05 Fax 01 40 14 23 23 crhma@humana.univ-nantes.fr La Présidente du CIR 17 Cecilia Rizza Le Secrétaire Général du CIR 17 Pierre Ronzeaud