Avec le patronage de la Mairie de Rome (Assessorato alla cultura)

Université de Paris-Sorbonne (Paris IV)

Observatoire Musical Français

en collaboration avec

Università degli Studi di Roma "Tor Vergata"

Journée internationale d’étude

L’IMAGINAIRE MUSICAL,

ENTRE INTERPRÉTATION ET CRÉATION

Paris, Sorbonne, Salle des Actes, lundi 17 mai 2004

Comité scientifique : 

Danielle Cohen-Levinas (Paris IV), Claudia Colombati (Roma II),

Enrico Fubini (Torino), Kazimierz Morski (Katowice), Danièle Pistone (Paris IV)

Organisation : Mara Lacchè (Paris IV, Roma II)

9 h 00 - Introduction

Mara Lacchè et Danièle Pistone

9 h 30 - Président de séance : Enrico Fubini

Sylvie Mamy (CNRS)

L’ancien bel canto revisité par les modernes usignuoli

Claudia Colombati (Roma II "Tor Vergata")

L’imaginaire créatif et ré-créatif dans les poétiques musicales au début du XIXe siècle : le compositeur et l’interprète

Françoise Escal (EHESS)

L’interprète dans l’imaginaire lisztien

Marie-Pierre Lassus (Lille III)

Le "toucher intérieur"

14 h 30 - Présidente de séance : Danièle Pistone

Enrico Fubini (Turin, Italie)

Imagination et affects: du formalisme à la sémanticité

Danielle Cohen-Levinas (Paris IV)

L'énigme de l'art à l'épreuve de l'imagination chez Adorno

Les témoignages des interprètes

Séance animée par Kazimierz Morski

Kazimierz Morski (Katowice)

La constante variable dans la vision interprétative du soliste et du chef d’orchestre

Isaac et Zelia Chueke (New York, Rio de Janeiro)

L’interprétation à deux

Maurizio D’Alessandro (Roma II "Tor Vergata")

Hasard et nécessité dans l’imaginaire interprétatif : l’instrument et le timbre au service de l’originalité interprétative

 

 

Inauguré par les colloques de Paris (Université de Paris-Sorbonne, 16 mars 2002) et Rome (Università degli studi di Roma "Tor Vergata", 4-5 octobre 2002), le projet international de recherche sur le thème de l'imaginaire musical se poursuit avec une journée d'études consacrée à l'interprétation musicale.

Généralement associée à la pratique musicale, l'interprétation possède en fait la dimension créative et re-créative de l'imaginaire musical.

Quant à l'exécution musicale, elle représente le point de convergence entre l'expérience poïétique du compositeur et le parcours interprétatif du musicien. Ce dernier, pris entre subjectivité et communication, devient ainsi l'intermédiaire entre le compositeur et l'auditeur.

Cette occasion de rencontre entre compositeurs, interprètes, et experts en esthétique, histoire, musicologie ou philosophie, devrait contribuer à saisir les convergences et les interactions entre les dimensions multiples de l'imaginaire musical.

Les actes du colloque comprendront également les contributions de Joëlle Caullier (Lille III), Claudio D’Antoni (Roma II, Milan), Emiliano Giannetti (Roma II).

 

Renseignements :

Observatoire Musical Français

Université de Paris-Sorbonne

1, rue Victor Cousin

F-75230 Paris Cedex 05

Fax : +(33) (0)1 40 46 25 88

e-mail: mara.lacche@tin.it

http://www.omf.paris4.sorbonne.fr