Department of Music

Le modèle vocal
Rennes, December 2004


Université Paris VIII : Equipe Esthétique, musicologie et création musicale

Université Rennes 2 : Equipe Pratiques et poétiques, Laboratoire Musique et image :
analyse et création


Colloque international

Le modèle vocal
 

Rennes, auditorium Le Tambour, 10 et 11 décembre 2004
 

Organisation : laboratoire Musique et image : analyse et création

Comité scientifique : Bruno Bossis, Joël Heuillon, Marie-Noëlle Masson, Jean-Paul
Olive


Appel à communication 



Après avoir travaillé - au cours de plusieurs journées d'études et lors d'un
précédent colloque (2002) - sur la notion d'« image » (cf. Musique et images, textes
réunis par Gilles Mouëllic et Marie-Noëlle Masson, PUR, 2003 et Images de la voix,
textes réunis par Marie-Noëlle Masson, à paraître printemps 2004), le MIAC (Musique
et Image : Analyse et Création) s'associe à l'équipe Esthétique, musicologie et
création musicale des chercheurs de l'Université Paris VIII pour engager une
réflexion sur la notion de « modèle » : cette notion peut-elle contribuer à la
compréhension du rapport que la musique savante occidentale entretient avec la 
« vocalité », c'est-à-dire avec la présence tutélaire de la voix humaine, celle du
« dit » et du « dire » ?

Cette thématique écarte délibérément tout fléchage chronologique ou fléchage de
genre, de même qu'elle invite à penser ou à repenser la traditionnelle dichotomie qui
sépare la musique vocale et la musique instrumentale. Il s'agira moins de chercher à
répertorier les traces de la vocalité dans un corpus qu'à en questionner les modes de
présence à travers la notion de modèle. On mettra donc à l'épreuve la capacité de
cette notion à rendre compte de la spécificité des oeuvres musicales dans les
contraintes induites par la présence réelle ou virtuelle d'un « objet vocal ». Par 
« objet vocal », il faut entendre le modèle vocal au sens large (acoustique,
phonatoire), le modèle linguistique (prosodique, syntaxique, articulatoire), le
modèle formel (micro- ou macro-structuration), le modèle musical (importation de
schémas ou de gestes issus de la musique vocale). En quoi ces modèles déterminent-ils
des choix d'écriture ? En quoi induisent-ils des modes de lecture ?

Le modèle est donc au centre de la recherche, il est le vecteur d'une quête du sens :
dans cette perspective, par-delà ce qui est dit où représenté dans une relation
contiguë de simple imitation, on interrogera la présence latente de ce qui semble
trop manifeste pour être dit, énoncé ou représenté autrement que de manière oblique.

Quels que soient l'oeuvre ou le corpus abordés, la réflexion se situera au croisement
de quatre interrogations :

 

§         la nature du modèle (objet d'imitation, archétype, standard, prototype,
	  paradigme, modélisation),

§         les fonctions du modèle (imitation, figuration,  simulation,
	  interprétation, normalisation, encodage),

§         les modes de transposition du modèle (projection, translittération,
	  métaphore, refus du modèle),

§         la production de sens (le modèle comme interprétant de l'oeuvre).

 

Les propositions de communication (texte d'une page maximum) seront envoyées, avant
le 15 avril 2004, par voie électronique (format RTF), à
	marie-noelle.masson@uhb.fr

Les réponses aux propositions seront données au plus tard le 15 mai 2004.
 

Contact :          Marie-Noëlle MASSON  (Tél +33 (0)2 99 14 11 54 / 55)

Université Rennes 2
UFR Arts, Lettres, Communication - département de Musique
Place du Recteur Henri Le Moal - CS 24307
35 043 RENNES Cedex -  FRANCE

Back to Index of Conferences
Back to Index of Past Conferences, 2004