A silhouette (in white) of Founder's Tower, on a background illustrating a musical theme. Royal Holloway, University of London
international Musique et Arts Plastiques : La traduction d'un art par l'autre Principes théoriques et démarches créatricesUniversité Paris-Sorbonne

(Paris IV), 26-27-28 mai 2008



UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE (PARIS IV)
UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL

Comité de direction

Véronique ALEXANDRE-JOURNEAU (Réseau Asie-IMASIE), Michèle BARBE
(Université Paris-Sorbonne)

Jean-Yves BOSSEUR (C.N.R.S.), Gérard DENIZEAU (Université Nancy II),

Sylvie DOUCHE (Université Paris-Sorbonne), Michel GUIOMAR (Université
Paris-Sorbonne),

 Laurence LE DIAGON-JACQUIN (Université de Strasbourg), Jean-Jacques
NATTIEZ (Université de Montréal)

APPEL À COMMUNICATIONS   La traduction interlinguistique est étudiée
depuis fort longtemps et fait encore l'objet de nombreux travaux. Il en
est de même de la traduction de la poésie ou de la littérature par la
musique. En ce qui concerne la traduction d'une ^Üuvre d'art plastique
(peinture, sculpture, architecture...) par une ^Üuvre musicale, et vice
versa, la traduction d'une ^Üuvre musicale par une ^Üuvre d'art plastique
(y compris la mise en scène, le ballet, le mime, la pantomime...), la
recherche, plus récente, sollicite un intérêt croissant.

Jakobson propose d'appeler transmutation la traduction intersémiotique
(d'un système de signes à un autre). D'autres termes sont utilisés par
les artistes et les théoriciens : transposition, transfert, transfusion,
interprétation, traduction créatrice, etc., dont il conviendra d'apprécier
les diverses nuances.

Au cours de ce colloque, on tentera de mieux comprendre la démarche
créatrice de l'artiste traducteur, qu'il soit musicien ou plasticien. Que
traduit-il de l'autre art (art plastique ou musique) ? Comment ?
Pourquoi ? Et en premier lieu, quelles sont les conditions de réception de
l'oeuvre « source » par celui qui la traduit ? De ces conditions dépend,
en partie, la traduction, et des contraintes propres à chaque art, la
liberté de création. Une attention particulière sera accordée aux écrits
et confidences d'artistes traducteurs afin d'éclairer leur démarche.

Les aspects théoriques pourront être abordés à partir d'approches variées
: l'analyse comparative, l'esthétique comparative, l'esthétique de la
réception, la phénoménologie, la poïétique, la sémiologie, la sémantique,
etc.

La langue de communication sera de préférence le français. D'autres
langues seront les bienvenues en cas de nécessité (notamment l'anglais,
l'espagnol, l'allemand ou l'italien). Pour les communications qui seraient
faites dans une langue autre que le français, prévoir un support de
communication en français, fourni et clair.

Date limite de candidature : 1er octobre 2007.

Les propositions de communications d'une page maximum seront accompagnées
d'un bref curriculum vitae et d'une liste de publications récentes. Elles
sont à retourner par courrier électronique ou voie postale à :

michele.barbe@paris4.sorbonne.fr

Mme Michèle BARBE 

U.F.R. de Musique et Musicologie -1 rue Victor Cousin 

75005 - PARIS - FRANCE

Date de réponse du comité scientifique : fin octobre 2007.
Back to top of page


Last updated
Royal Holloway, University of London, Egham, Surrey TW20 0EX
Tel/Fax : +44 (0)1784 443532/439441